Expertise Technique

Quel permis pour un scooter électrique ?

Un scooter électrique est un excellent moyen de se déplacer en ville. Un scooter électrique est plus petit et moins rapide qu'une moto, ce qui le rend idéal à une utilisation en ville pour des petits trajets. Les scooters sont très populaires en France depuis longtemps, ce véhicule étant maniable et facile à conduire par tous, ces deux roues se vendent à un prix peu élevé.

Toutefois, conduire un scooter électrique nécessite d'être titulaire d'un permis. La législation l’impose et vous vous exposez à une amende assez conséquente si vous n’êtes pas en mesure de le présenter. Dans cet article, découvrez ce qu'il faut connaître absolument sur ces véhicules ainsi que comment être titulaire du permis nécessaire.

Sommaire

Le scooter électrique, qu'est-ce que c'est ?

Quel permis pour un scooter électrique ?

Malgré leur notoriété, les caractéristiques de ce type de véhicule restent peu connues du grand public. Le port d'un casque est obligatoire et il faut bénéficier d'une assurance en plus de posséder le permis pour le conduire. Découvrez ce qu'est concrètement un scooter électrique et tout ce qu’il est important de savoir sur ces bijoux de technologies.

Caractéristiques générales des scooters électriques

Pour commencer, en règle générale on désigne un véhicule de scooter lorsqu'il est équipé de deux roues et est adapté à une pratique citadine. Les scooters, contrairement aux motos, doivent impérativement posséder une boîte de vitesses automatique, un modèle de plancher plat, ainsi qu'un coffre pour le rangement et des protections pour les jambes du conducteur.

Il faut également noter qu'en France, il existe certaines réglementations en vigueur concernant l'usage de ce modèle de deux roues. En effet, à l'échelle nationale, on différencie ces véhicules selon leur puissance qui se mesure en watts : 

  • Les scooters dont la puissance maximale est de moins de 35 kWh.
  • Les véhicules avec une puissance maximale supérieure à 35 kWh, qui sont alors considérés comme des motos.

Ensuite, sachez que généralement, les modèles électriques sont aussi performants que les modèles thermiques. En effet, selon la puissance et la mécanique utilisée, l'autonomie sur route d'un scooter électrique est comprise entre 50 et 80 km, en soit, c’est la même autonomie qu’un deux roues qui possède un fonctionnement thermique (ou classique).

Afin de recharger la batterie d'un scooter électrique, il suffit de trouver une borne dédiée au rechargement de batteries électriques, elles sont disponibles dans la plupart des grandes villes. Ou bien alors, une prise de courant classique que l'on peut trouver à son domicile, tant qu'elle conduit un courant de plus de 230 volts peut suffire pour recharger les batteries du véhicule. Enfin, le poids d'un scooter électrique peut varier entre 60 et 80 kg selon le modèle.

Quelle technologie est utilisée dans un scooter ?

Ces véhicules sont dotés de technologies spécifiques à leur catégorie. Le moteur d’un scooter électrique possède une puissance pouvant aller entre trois et dix chevaux, celle-ci dépendra bien évidemment du modèle que vous choisirez mais ne vous attendez pas à un véhicule très puissant. Niveau positionnement, le moteur de votre scooter électrique peut se situer soit au niveau des roues soit dans l’espace arrière du véhicule. Concernant les batteries, elles sont, en règle générale, soit en lithium fer phosphate, en plomb, ou en lithium ion.

La durée de vie maximale des batteries est mesurée en nombre de cycle de rechargement en bornes ou sur prise de courant, et dans la majorité des cas, elles peuvent tenir entre 1 000 et 1 500 rechargements.

Pour approfondir, le temps de rechargement d'un scooter électrique dépend de plusieurs facteurs. Il est important de prendre en compte le type de prise sur lequel vous branchez votre scooter. Toutes les prises ne sont pas les plus adaptées au chargement de votre véhicule. De même la puissance de la prise est, comme pour tous appareils électriques, déterminantes de la vitesse de chargement ; plus la prise sera puissante moins vous devrez attendre pour utiliser à nouveau votre scooter. Pour finir, tous les modèles de scooters électriques ne possèdent pas des chargeurs similaires, cela influera forcément sur le temps de chargeur.

On peut tout de même estimer une fourchette de chargement pour ces appareils électriques.  Sur une prise de courant classique que l'on retrouve chez soi, le rechargement de la batterie dure environ 4 heures afin d’atteindre un chargement complet.

Si vous souhaitez recharger votre véhicule plus rapidement que sur une prise domestique, utilisez les bornes électriques prévues à cet effet si vous en avez une à disposition. Le temps de charge devrait alors être divisé par 2 ou 3 suivant le modèle de scooter que vous possédez

Pourquoi décider de passer le permis pour un scooter électrique ?

Quel permis pour un scooter électrique  permis

Pour continuer, il faut noter que les scooters électriques possèdent une multitude d'avantages qui les rendent très attrayants pour une conduite sur route comparée à une moto. Voici toutes les raisons qui peuvent vous inciter à passer la formation nécessaire à l'obtention d'un permis pour ce type de véhicule.

Le scooter électrique, un véhicule respectueux de l'environnement

Le scooter électrique, contrairement à un modèle thermique (moteur classique), est très respectueux de l'environnement. Il n’est bien évidemment pas moins polluants qu’un vélo, mais il reste une alternative très écologique pour se déplacer en polluant le moins possible grâce à l’absence d’émission de gaz polluant ou particules nocives pour l’environnement.

De plus, ces deux roues produisent très peu de son pour ne pas nuire aux personnes qui nous entourent, d'autant plus que certaines motos peuvent être très bruyantes. Ensuite, il y a zéro déchet produit par ces scooters écologiques comme les résidus d'huile de moteur, car le moteur est électrique. Avec aucune odeur nocive produite, il est clair que conduire un scooter électrique, c'est avoir l'assurance de ne nuire à personne sur la route et en dehors et d'être écologique.

Un deux roues très pratique au quotidien, une raison de passer le permis

Il va sans dire que le scooter électrique est un véhicule vraiment pratique. Contrairement aux modèles thermiques, vous n’aurez pas besoin de vous rendre jusqu’à une station essence afin de faire le plein. Il vous suffit d’avoir à disposition une prise de courant et vous pourrez recharger les batteries de votre véhicule. Son autonomie est parfaitement suffisante si vous envisagez de l'utiliser tous les jours pour vous rendre à votre lieu de travail ou alors au lycée et à l'université. De plus, conduire un scooter électrique est un réel plaisir grâce à son moteur particulier, il n'a donc aucun à-coup et la conduite en devient très agréable avec une longue autonomie.

Pour continuer, si vous vivez dans une région froide et que vous craignez de devoir démarrer le moteur à l'avance sous peine de ne pas pouvoir partir, soyez rassurés. Les scooters électriques à l'inverse des modèles thermiques et les motos démarrent en quelques secondes seulement, même par temps froid. Un véritable gain de temps, surtout en hiver.

Enfin, par souci de sécurité pour le conducteur, il n'est pas possible de débrider le véhicule comme les motos pour aller plus vite. Pour le faire en sécurité, vous pouvez néanmoins changer les batteries et d'autres composants.

Si vous hésitez encore à passer le permis : le scooter électrique est économique

quel permis pour un scooter électrique scooter électrique ecologie

Si vous n'appréciez pas l'idée de devoir entretenir votre scooter très régulièrement sous peine qu'il ne fonctionne plus, n'ayez crainte : les scooters électriques ne demandent que très peu d'entretien par rapport à leur homologues mécaniques, pas besoin de les faire réviser ou réparer régulièrement car une pièce aurait dysfonctionnée. De plus, l'électricité coûte beaucoup moins cher que l'essence, car c'est plus écologique et moins cher à produire. Ainsi plus besoin de se ruiner avec les pleins d'essence sur les autres véhicules.

Pour continuer, lors de vos recherches pour trouver une assurance, vous vous rendrez vite compte qu'une assurance pour scooter électrique coûte bien moins cher que pour les motos ou une auto classique. Enfin, les villes qui privilégient les alternatives écologiques peuvent rendre certaines places de parking gratuites si vous possédez un scooter électrique.

Quel permis et quelle formation pour conduire un scooter électrique

À présent, découvrez quel permis et quelle formation sont nécessaires pour avoir le droit de conduire un scooter électrique sur la route et profiter de tous ses avantages.

Le permis pour un scooter de moins de 4 kWh ou 50 cm³ 

Afin de pouvoir conduire un scooter électrique dont le moteur possède une puissance de 4 kWh, et donc s'avère équivalent à 50 cm³, alors il faut obtenir le permis AM. Ce permis AM est en réalité l'équivalent du BSR qu'il remplace depuis quelques années, il peut être obtenu à l'âge de 14 ans. Pour la sécurité du jeune conducteur, la vitesse du deux roues ne peut pas aller au-delà de 45 km par heure.

L'avantage de ce permis AM, c'est que la formation est assez courte, elle ne dure que huit heures qui peuvent être effectuées en deux jours à peine. Le port casque est bien sûr obligatoire.

Le permis pour les scooters électriques équivalent - 125 cm³

Étant donné que la vitesse augmente, le type de permis change aussi. Cette fois-ci, il faut être âgé de 18 ans minimum et passer le permis A1. En suivant une formation de 7 heures minimum, vous pourrez obtenir ce permis. Le prix reste bien élevé que le permis B bien entendu, il oscille autour des 400 euros au maximum pour bénéficier de la formation en auto-école.

Auparavant, le bonus de passer le permis B c'était que vous pouviez aussi conduire des scooters en plus d'une auto, mais ce n'est plus le cas.

Quel permis pour les maxi scooters ?

Enfin, pour la catégorie des maxi scooters, il faut être titulaire du permis moto classique, ou permis A2. Ce scooter combine les avantages d'une moto et du scooter, vous serez rapide et mobile. Toutefois, pour passer la formation puis l'examen, il est obligatoire d'être âgé de plus de 18 ans.

Ce type de véhicule est de plus en plus à la mode ces temps-ci, et pour cause. Si vous devez alterner entre les trajets en ville et sur route nationale, les maxi scooters sont le moyen de transport idéal.

Recevez nos bons plans et conseils !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Votre email a été enregistré 📧
Oups une erreur s'est produite